Vers 30-35 ans, la peau peut être sujette à des rides précoces.
Vers 30-35 ans, la peau peut être sujette à des rides précoces.

Antirides, anti-âge : à partir de quel âge ?

Par Sandra Da Silva

L’âge du premier pot d’antirides fait débat. Pourtant, les signes de vieillissement cutané peuvent s’anticiper et s’accompagner d’une crème à la formule adaptée à chaque tranche d’âge.

Anti-rides un plan d’attaque dès 25 ans

Il est tout à fait possible d’inclure une crème anti-âge à sa routine beauté entre 25 et 30 ans. Celle-ci ne cible pas un vieillissement en particulier, comme l’apparition de rides, mais tend à prévenir les possibles premiers signes de l’âge, comme le relâchement cutané, ou les ridules. En effet, il est important de dissocier l’anti-âge de l’antirides.

En effet, l’actif anti-âge est «un ensemble de molécules qui agit sur le vieillissement cellulaire en relançant des synthèses ralenties au cours du temps. «Idéalement, les soins anti-âge doivent être appliqués deux fois par jour, le matin, mais aussi le soir, car la peau est plus réceptive la nuit», recommandent les experts Vichy.

Comment choisir le bon produit ? Le Dr Deshayes, dermatologue et consultant scientifique Vichy et La Roche-Posay, préconise ainsi de multiplier les actifs pour une action optimale : « Le premier principe actif à utiliser est préventif, c’est la vit C. L’effet anti-oxydant évite et/ou répare les premiers dégâts créés par le soleil. On l’associe à la vit E (tocophérol) et à d’autres anti-oxydants (acide ferrulique, resveratrol) pour un effet synergique. » explique-t-il.

Anti-âges: 30 ans on lutte contre les premières manifestations installées

Vers 30-35 ans, la peau peut être sujette à des rides précoces d’après le Dr Marc Slama, chef du service de chirurgie plastique à l’Hôtel-Dieu, à Paris : «Il existe deux sortes de rides. Il y a les rides d'expressions qui sont des rides physiologiques que l'on peut diminuer, mais que l'on ne peut pas effacer. Par contre, à partir de la trentaine on peut effectivement avoir une modification de l'aspect cutané avec l'apparition de certaines rides qui sont des fractures cutanées et qui sont liées soit à la qualité de la peau, soit au mode vie avec notamment le tabac, la fatigue professionnelle ou vie nocturne ; et là, l'évolution est différente d'une personne à l'autre de 30 à 35 ans.»

Dans ces cas de figure, l’utilisation d’un antirides est particulièrement adaptée. En effet, rides profondes, patte d’oie, ride du lion sont autant de premières marques de l’âge qu’il faut cibler pour une action optimale des soins.

Pour cela, le Dr Deshayes, dermatologue et consultant scientifique Vichy et La Roche-Posay, invite à se concentrer sur plusieurs actifs, une fois les premières manifestations installées : « le rétinol est réputé pour son action aussi bien sur l’épiderme (effet booster sur le renouvellement et diminution de de la couche cornée) que sur le derme (stimulation des fibroblastes, diminution des collagénases et des métalloprotéinases qui contribuent à un affaissement dermique). Ce principe actif peut être associé au pro-xylane qui induit la synthèse du collagène dermique. D’autres principes actifs comme le Rhamnose ont également prouvé leur efficacité sur le renouvellement épidermique et dermique. »

Antirides: et après 40 ans ?

A cet âge, les fibres d’élastine diminuent tout comme la production naturelle d’acide hyaluronique. Cela dessert le galbe naturel de la peau et accentue les rides installées.

Là encore, le rétinol est une molécule plébiscitée pour lutter contre les effets du vieillissement cutané. « En augmentant l’épaisseur de l’épiderme vivant, le rétinol comble la ride de l’intérieur », affirme Pascale Mora, chargée de communication scientifique chez Vichy. Et de mettre néanmoins en garde: « Le rétinol peut augmenter la sensibilité au soleil, un minimum de protection s’avère nécessaire (SPF 15) ».

Dans le cas de l’acide hyaluronique, de nombreux cosmétiques, crèmes de jour, de nuit ou sérums, en contiennent aujourd’hui dans leur formule. Et pour cause : « L’acide hyaluronique capte l’eau en la maintenant dans les couches profondes de la peau pour permettre un comblement cutané », détaille Pascale Mora.

Plus radicale mais aussi plus technique et précise, la médecine esthétique propose des injections pour atténuer les rides les plus installées (ride du lion, pattes d’oie, sillon naso génien…). Toxine botulique ou acide hyaluronique, celles-ci sont réalisées sous anesthésie locale et permettent à la peau de retrouver un aspect lisse, temporairement (3 mois environ), pour un coût moyen d’environ 300 à 400euros par séance et nécessitent, avant de se lancer, le diagnostic d’un professionnel.

En savoir plus :
Soin anti-âge, Soins du visage, Astuces soins du visage, Anti-rides

Beauté responsable

été 2020, 4 conseils pour une beauté responsable
Article

Beauté engagée

été 2020, 4 conseils pour une beauté responsable

Et oui le mois d’août est déjà là, mais pas question de s’oublier. Cette période de l’année est synonyme de meilleure version de...

"Trions en Beauté", la campagne lancée en Septembre 2018
Article

Beauté engagée

« Trions en Beauté », la campagne lancée en Septembre 2018

« Trions en beauté », la campagne lancée en Septembre 2018 par L’Oréal France en partenariat avec Citéo.

Sur le même sujet

Hot news : l'acné aurait des vertus anti-âge
Article

Soins du visage

Hot news : l'acné aurait des vertus anti-âge

Enfin une bonne nouvelle pour celles qui luttent contre les boutons : selon une étude britannique, l’acné permettrait à la peau de vieillir moins vite....

Soin anti-âge naturel : 3 recettes maison
Article

Soins du visage

Soin anti-âge naturel : 3 recettes maison

Pour lutter contre les signes de l'âge et prévenir le vieillissement cutané, on peut acheter ses soins. Ou les faire maison. La preuve avec ces 3 recettes DIY...

Masque visage : un nouveau secret anti-âge ?
Article

Soins du visage

Masque visage : un nouveau secret anti-âge ?

Atténuer les rides et repulper la peau, et si les masques étaient le nouvel allié cosméto pour donner un coup de jeunesse à votre visage ? Zoom sur...

Quel fond de teint choisir selon son âge ?
Article

Maquillage

Quel fond de teint choisir selon son âge ?

20, 30, 40 ou 50 ans, il est important d'adapter son fond de teint à sa peau mais aussi à son âge. Tous nos conseils pour bien le choisir avec Carole Colombani,...