Mon soin est-il périmé ?
Mon soin est-il périmé ?

Quelle date de péremption pour les produits de beauté ?

Par Sandra Da Silva

Comme les denrées alimentaires les produits cosmétiques ont eux aussi une durée d'utilisation limitée. Décryptage.

Deux informations essentielles

En matière de cosmétique, la date de péremption ou date limite d’utilisation du produit se présente sous deux formes :

Une mention « à utiliser de préférence avant fin »

« La date jusqu’à laquelle le produit continue à remplir sa fonction initiale et reste notamment conforme aux exigences de sécurité pour la santé doit être indiquée lorsqu’elle est inférieure à 30 mois. Il s’agit de la date de durabilité minimale », explique le Ministère de la santé, symbolisée par un sablier et complétée de la mention « à utiliser de préférence avant fin ».

« Elle n'est obligatoire que pour les produits cosmétiques dont la durabilité minimale est inférieure à 30 mois », précise L’Observatoire des cosmétiques.

Un logo représentant un pot ouvert

En parallèle, si « la date de durabilité minimale est supérieure à 30 mois, l’étiquette mentionne la durée pendant laquelle le produit est sûr après son ouverture et peut être utilisé sans dommages pour le consommateur. Il s’agit de la période de conservation maximale. » Celle-ci est représentée par un pot ouvert.

Où trouver ces mentions ?

La date de péremption est affichée au dos des produits de cosmétiques, voire en dessous dans certains cas, à proximité de la liste d’ingrédients mentionnée et des précautions particulières à prendre.

Le pot ouvert illustrant la conservation maximale, est complété par un M majuscule précédé d’un chiffre. Ces abréviations représentent le nombre de mois d’utilisation du soin, après ouverture. Au-delà le produit est dit « périmé » et son utilisation n’est pas sans risque.

Vigilance et rigueur autour des dates de péremption

Eczéma de contact, réactions cutanées, allergies sont autant de possibles effets indésirables dus à un soin périmé. Et si la date de péremption est capitale pour faire le tri, certains indicateurs doivent alerter.

Si la couleur du cosmétique a changé, son odeur est désagréable ou encore que sa texture a muté, celui-ci est hors d’usage. Sa péremption peut être accélérée par des facteurs environnementaux comme une forte chaleur ou une exposition au soleil. De fait, les produits cosmétiques doivent de préférence être stockés à l’abri de la lumière, dans un lieu sec, à température modérée.

Les textures contenant de l’eau requièrent plus d’attention que les textures poudrées ou solides. Ces soins élaborés à base d’une composition aqueuse, sont en effet plus sensibles au développement des bactéries.

Dans le cas des textures solides, telles que celles des pains de savon, leur durée de vie s’étend sur plusieurs années, d’autant plus si elles contiennent de l’alcool, un conservateur naturel.

Les produits de maquillage (aussi) concernés

Attention, les produits de maquillage ne sont pas exempts de date limite d’utilisation, c’est notamment le cas des gloss, mascara et autres eye-liner. Quant aux poudres, bien qu’inertes, mieux vaut veiller à les appliquer à l’aide d’un pinceau propre, lavé régulièrement, afin de restreindre le nombre de bactéries déposé sur ce dernier, lesquelles pourraient contaminer le produit lors du prélèvement.

Enfin, dans le cas des protections solaires, si la mention appliquée sur les produits indique généralement (12M) c’est bien la date d’ouverture de ce dernier qui fait foi. Les agents protecteurs des rayons UVA et UVB ; fragiles, n’étant plus actifs après quelques mois d’ouverture, il est plus que nécessaire de s’en séparer, définitivement, faute de protection optimale.

Consultez sur le même sujet notre article sur "Comment décrypter les étiquettes des produits de beauté?"

En savoir plus :
News beauté, Maquillage

Beauté responsable

"Trions en Beauté", la campagne lancée en Septembre 2018
Article

Beauté engagée

« Trions en Beauté », la campagne lancée en Septembre 2018

« Trions en beauté », la campagne lancée en Septembre 2018 par L’Oréal France en partenariat avec Citéo.

Guide du tri : les règles à suivre à la maison
Article

Beauté engagée

Guide du tri : les règles à suivre à la maison

Trier ses déchets, tout le monde rêve de le faire correctement et consciencieusement. Sauf que voilà, dans les faits, la tâche apparait bien plus complexe une...

Sur le même sujet

Produits de beauté : comment décrypter les étiquettes ?
Article

Maquillage

Produits de beauté : comment décrypter les étiquettes ?

Triclosan, Phenoxyethanol, Propylene Glycol… À l’heure où certains composants tels que les parabènes sont remis en question, comment décrypter les...

Tout sur le savon d'Alep, produit beauté ancestral et polyvalent
Article

Soins du visage

Tout sur le savon d'Alep, produit beauté ancestral et...

Naturel, le savon d’Alep a traversé les âges et les frontières grâce à ses bienfaits. Zoom sur ce produit beauté syrien aux vertus...

Huile de jojoba : un élixir de beauté pour tous
Article

Soin des cheveux

Huile de jojoba : un élixir de beauté pour tous

Visage, cheveux, corps, l'huile de jojoba regorge de bienfaits. Zoom sur cet ingrédient beauté plein de promesse.

L'oeuf, ce surprenant allié beauté
Article

Cheveux

L'oeuf, ce surprenant allié beauté

Naturel et économique, l’œuf est aussi bénéfique pour la peau que pour les cheveux. Décryptage d’une tendance beauté venue de...